Éditions

« Nous reviendrons, foule sans nombre »
Louise Michel à Victor Hugo

Virginie Berling
Collection Scènes Intempestives à Grignan
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2016.

  • D'une exilée à l'autre. Deux immenses figures du combat révolutionnaire contre le second empire.
    Lettres du bagne de Louise Michel à Victor Hugo.
    Une révoltée dans l'exil du bagne qui se bat contre la barbarie de son pays, et veut la reconstruction d'un nouveau monde social. Elle en appelle à son exemple, Victor Hugo, lui confie ses armes de guerre et l'écho de sa colère et de sa rébellion au delà de l'exil.

    Lire la suite…

  • 10 €

  • ISBN : 978-2-916724-78-2

Commander

Victor Hugo, l'âme des aigles

Virginie Berling
Collection Scènes Intempestives à Grignan
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2016.

  • Le bras armé de Victor Hugo en exil : l'écriture
    Dix neuf ans de lettres d'exil.
    Des milliers de pages, de textes tonitruants plein de fureur et d'humour pour se battre contre la peine de mort, le droit à l'éducation, l'inégalité des sexes…
    Concentré épistolaire pour dire les douleurs du quotidien d'un banni, l'éloignement, la censure.

  • 10 €

  • ISBN : 978-2-916724-78-2

Commander

Voltaire Je me suis fait libre

Virginie Berling
Collection Scènes Intempestives à Grignan
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2016.

  • Fulminations et plaintes pendant 50 ans d'exil.
    Un combat contre l'infâme entre virulence et rire, entre "l'embastillé" et le triomphateur parisien.
    Des décennies de lettres aux Grands d'Europe, aux amis aux ennemis et aux philosophes sur ce petit tas de boue qu'est le monde. Ces philosophes qui écrivent sur la liberté, tandis que moi "Je me suis fait libre".

  • 10 €

  • ISBN : 978-2-916724-74-4

Commander

Les Ombres portées.
Zola, correspondances intimes

Sophie Guermès
Collection Scènes Intempestives à Grignan
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2016.

  • Quand l'adultère vire au pire drame
    Alexandrine Zola découvre que son mari a une double famille : une maîtresse et deux enfants.
    Dévastée par la fureur et la chagrin, l'épouse légitime devient dangeureuse. Ce drame dévoile les "ombres portées" par les protagonistes : le secret, la trahison, mais aussi l'inaccompli, et le "partage du cœur" auquel le célèbre romancier a été contraint. 

  • 10 €

  • ISBN : 978-2-916724-76-8

Commander

Georges Clemenceau… Dans la peau d’un tigre

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2014
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2014.

  • Georges Clemenceau a traversé la Belle Époque préoccupé de ses deux passions : la politique et l’humanité. Combattant la colonisation, engagé pour la journée de huit heures et pour la séparation de l’Église et de l’État, fondateur de plusieurs journaux, ardent défenseur de Zola et féroce soutien de Dreyfus, créateur de la police scientifique, président du conseil des ministres à deux reprises, notamment en 1917 pour former un gouvernement consacré à la poursuite de la guerre, il sera « le Tigre », intraitable et combatif - l’artisan du traité de Versailles.
    Voici l’une des faces les plus connues de Georges Clemenceau, celle que l’école et la mémoire collective nous enseignent. Une autre, plus intime, infiniment gaie, lucide, affectueuse, s’exprime pleinement au fil de sa très riche correspondance qui dévoile un être accessible, drôle, et plein d’humanité dans un monde qu’il voit déjà danser au bord du gouffre… et s’y fracasser.
    P. T.-H.

    Lire la suite…

  • 10 €

  • ISBN : 978-2-916724-57-7

Commander

1914. Cinémascope et propagande

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2014
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2014.

  • Adam Leguirrec a l’intention d’écrire une pièce de théâtre d’après le film Le Golem, comment il vint à la vie ?, tourné en 1914 par Wegener. Il prend contact avec une historienne,  Lucie de Garram, qui a consacré au Golem un chapitre entier de son livre Cinémascope et propagande dans l’Europe centrale de la Grande Guerre.
    La pièce d’Adam Leguirrec, intitulée La Guerre des Golems, cherche à développer la métaphore de la civilisation industrielle et commerciale devenue incontrôlable, laquelle, échappant à ses créateurs, se retourne contre eux, avec comme fond la Première Guerre mondiale.
    Mais au fur et à mesure de leur échange épistolaire sur la nature du cinémascope et son utilisation propagandiste aussi bien dans le commerce, dans la colonisation, que dans la guerre - où, tour à tour, ils rivalisent de trouvailles en s’envoyant des lettres de militaires, d’inventeurs et de psychiatres dont certaines sont abracadabrantesques -, il apparaît que l’homme a conçu un Golem de dernière génération, non à base de glaise mais d’électronique, un Golem bien plus terrifiant que ses ancêtres d’argile et qui lui aussi est en voie de devenir incontrôlable, un Golem virtuel .
    G. S.

    Lire la suite…

  • 10 €

  • ISBN : 978-2-916724-55-3

Commander

L'Impératrice à Nicolas II, autopsie d'un empire

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2014
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2014.

  • À Ekaterinbourg, on découvrit un coffret aux initiales d’Alexandra Feodorovna. Il contenait les quelque quatre-cents lettres adressées au Tsar par l’Impératrice.
    Dans cette volumineuse correspondance, elle exhorte sans cesse son mari à l’absolutisme : « Montre que c’est toi le maître ». Elle raconte aussi les menus faits quotidiens et témoigne de son amour : « Tu es ma vie, mon âme et chaque séparation me cause une douleur immense », écrit-elle à Nicolas II, qui a pris, loin d’elle, le commandement des armées à Moghilev.
    Profondément religieuse, superstitieuse même, soucieuse de son rang, la souveraine porte une dévotion absolue à Raspoutine, lequel la tient sous influence. Acte politique, décision militaire, économique, tout ce qu’il exprime prévaut. Qui ne partage pas son aveuglement pour Raspoutine est « un ennemi de toute la famille royale ».
    Cependant dans les voix du tumulte mondial, Nicolas II, sous la double emprise de son épouse et de son intraitable « conseiller », n’entend pas gronder la révolution en marche.

    Lire la suite…

  • 10 €

  • ISBN : 978-2-916724-53-9

Commander

Belle Epoque ? Le Chaudron de l'Apocalypse

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2014
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2014.

  • Entre 1830 et 1914, la France a conquis dans les larmes et dans le sang le deuxième empire colonial du monde, prétendant émanciper les pays qu’elle asservissait. Elle a conceptualisé pour se justifier la théorie des civilisations et des « races supérieures », par opposition aux sous-hommes dégénérés des « races inférieures ».
    À travers les textes ici choisis, les lettres de ces militaires qui ont ensanglanté l’Algérie entre 1830 et 1850, et les discours des débats qui opposaient Ernest Renan et Jules Ferry à Jaurès et à Clemenceau, j’ai voulu vous faire entendre les paroles des colonisateurs et de leurs opposants. Ces mots nous rappellent que la Grande Guerre est en fait née de la guerre coloniale qui l’a précédée, à l’orée et au cœur de la « Belle Époque », et que la dialectique du « sous-homme », en nourrissant les arguments d’Adolf Hitler, a fini par engendrer la Shoah. 
    Jean-Pierre Guéno

    Lire la suite…

  • 10 €

  • ISBN : 978-2-916724-59-1

Commander

Raymond Poincaré, 14-18, fantômes du passé : spectres de l'avenir

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2014
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2014.

  • Le 4 août 1914, Raymond Poincaré dans un célèbre discours appelle les Français à « l’Union sacrée ». Il couvrira de sa voix toutes les phases de la Grande Guerre, et au-delà.
    Il sait que, de son éloquence, dépendent des enjeux de vie et de mort, de succès et de défaite. Il évoque, suivant l’exemple des grandes figures oratoires du passé qui l’inspirent, les heures critiques de notre histoire : la patrie révolutionnaire en danger, le siège de Paris de 1870, le territoire insécable de la République amputé de l’Alsace-Lorraine, l’empire colonial.
     À bien relire ces discours de Poincaré, rédigés pendant « la Der des Ders », ainsi que les lettres et télégrammes adressés aux acteurs de cette catastrophe, on entend déjà gronder les événements à venir du xxe siècle, de la Seconde Guerre mondiale à la décolonisation...

    Lire la suite…

  • 10 €
  • ISBN : 978-2-916724-58-4

Commander

Benjamin Franklin, la naissance d'une nation

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2013
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2013.

  • En 1775, le parlement anglais s'arrogeant le droit de taxer directement ses colonies américaines, Benjamin Franklin quitte l'Angleterre et retourne à Philadelphie avant que la guerre n'éclate.

    En dépit de son grand âge, il participe à quelques combats, puis au Congrès qui déclare le 4 juillet 1776 l'indépendance des 13 États-Unis d'Amérique.

    De 1776 à 1783, il est envoyé à Paris pour négocier l'engagement de la France aux côtés des États-Unis.

    Sa correspondance nous fait vivre au cœur de la société du dix-huitième siècle et nous fait assister aux négociations qui affranchiront l'Amérique, grâce au concours de La Fayette et de la France. La défaite des Anglais à Saratoga met un terme à la guerre qui se conclura par le Traité de Versailles.

    En 1785, Franklin rentre à Philadelphie, continuant à correspondre avec ses amis français, en assistant de loin à la période révolutionnaire européenne qu'il avait prédite…

    Lire la suite…

Commander

Edgar Poe, le fantôme de Baudelaire

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2013
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2013.

  • Du jour, où l'œuvre d'Edgar Allan Poe lui fut révélée, Charles Baudelaire en devint possédé : le fantôme de Poe s'empara de sa vie, il ne s'occupa, ne parla, ne rêva plus que de Poe…
    Avec les années, Baudelaire finit par justifier pleinement cette gémellité en empruntant à Poe une bonne partie de sa doctrine poétique, s'inspirant de lui en maintes occasions, s'appliquant même à le prolonger avec ce désir unique « qu'Edgar Poe – qui n'est pas grand chose en Amérique – devienne un grand homme… pour la France… »
    À l'occasion de la parution des Nouvelles Histoires extraordinaires, il entre dans une polémique d'une rare violence avec son ami Barbey d'Aurevilly, dont il espérait le soutien. Barbey d'Aurevilly condamne Poe et l'Amérique qu'il considère comme le même mal monstrueux et mortel, le mal de l'individualité. Pour lui Poe, en tant que « Roi des bohèmes », en est la forme la plus aboutie. Baudelaire condamne l'Amérique considérant qu'elle a assassiné l'individu abouti dans l'art.
    Ce qui les réunit, c'est la fascination pour un génie très proche du leur, de ceux qui côtoient le gouffre. Barbey d'Aurevilly a fait le pari de Pascal, espérant échapper au néant, Baudelaire, foudroyé par une crise, sera anéanti.

    Lire la suite…

Commander

Tocqueville, une pensée précoce

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2013
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2013.

  • Alexis de Tocqueville, jeune juriste de 26 ans, obtient une mission avec pour « alibi » officiel, d'aller étudier sur place le système carcéral américain. En réalité, il s'agit d'une habile manœuvre dilatoire pour échapper à un engagement politique contraire à ses convictions, et d'un véritable plan de carrière : se faire un nom. Prémices des ouvrages qu'il publiera sous les titres : Du système pénitentiaire aux États-Unis et de son application et De la démocratie en Amérique, les lettres adressées à ses proches pendant son voyage, bien au-delà du thème des prisons, témoignent de sa découverte d'une société radicalement différente de la sienne.

    Il est ainsi le premier à décrire cette démocratie fondée sur l'égalité de condition débouchant sur la citoyenneté. Il observe toutes les contradictions qui travaillent le système américain : discrimination raciale, place prépondérante du religieux… Et plus fondamentalement encore, celle de l'idéologie mercantile qui refonde l'inégalité sur des bases matérielles. Il alerte contre cette liberté absolue d'entreprendre qui peut déboucher sur une forme nouvelle de tyrannie. « Un peuple, écrit-il, qui ne semble vivre que pour s'enrichir, ne saurait être un peuple vertueux dans la stricte acception de ce mot ; mais il est rangé. »

    Lire la suite…

Commander

La Fayette, premier voyage en Amérique

Scènes intempestives à Grignan, Editions TriArtis, 2013
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2013.

  • La révolte des colons américains contre l'Angleterre paraît admirable à La Fayette, aristocrate gagné aux idées des Lumières.
    « Allons nous battre aux côtés des Insurgents » s'écrie-t-il. Ce jeune marié fait partager son enthousiasme à son épouse, Adrienne, mais il s'embarque sans l'avertir.
    Du navire qui le conduit en Amérique, il lui écrit longuement. Cette correspondance se poursuit pendant deux ans (1777-1779) jusqu'à son premier retour en France. Brûlantes de tendresse pour Adrienne, vibrantes d'admiration pour les Américains, ces lettres retracent l'initiation politique et militaire du « héros des deux mondes » et la découverte d'une civilisation si différente de la sienne.

    Lire la suite…

Commander

UNE SEPARATION, de Véronique Olmi

Nouvelle édition, Albin Michel, parution octobre 2013 (Première édition, Triartis, 2009).
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2009.
Prix Durance Beaumarchais-Sacd 2008

  • « Cela va vite une séparation. Il suffit d'un mot pour défaire des mois, des années d'amour, c'est comme dynamiter sa maison, on craque une allumette et tout s'effondre. Etrange que ce soit si simple de se quitter. Etrange qu'il n'y ait de procédure que pour les gens mariés. »

    Véronique Olmi a publié plusieurs romans aux éditions Actes Sud et Grasset (dont Bord de mer, Numéro Six, La Promenade des Russes ) et de nombreuses pièces de théâtre (dont Chaos debout, Mathilde, Je vous aime beaucoup) qui sont jouées partout en Europe, Amérique Latine, Canada. Elle est également scénariste et comédienne.

Commander

Rousseau / Voltaire, le combat du siècle

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2012
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2012.

  • Si, pour la postérité, au nom de la patrie reconnaissante, un graveur a réuni Rousseau et Voltaire conduit par un génie commun au temple de la gloire et de l'immortalité, de leur vivant, ces deux-là se détestèrent passionnément jusqu'à la déraison.

    Cela commence par de la fausse révérence de la part de Rousseau et de l'ironie piquante de la part de Voltaire, pour finir par une querelle de voyous philosophiques, en passant par la lettre de Rousseau du 17 juin 1760 qui débute par le célèbre: « Je ne vous aime point, Monsieur… », et se conclut par : « Je vous hais enfin puisque vous l'avez voulu… ».

    Lire la suite…

Commander

DESCARTES À ELISABETH, VIVERE BEATE de Julia de Gasquet

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2012
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2012.

  • Descartes rencontre la jeune princesse Elisabeth de Bohême en 1643 à La Haye. Tourmentée, en exil, princesse sans royaume, elle trouve dans la philosophie de Descartes une source de vie : lectrice assidue de son oeuvre, elle cherche à comprendre sa philosophie. Il devient son ami. Leurs lettres abordent avec la légèreté d'un dialogue à distance toutes les questions de la philosophie cartésienne : l'union de l'âme et du corps, les passions, le souverain bien. Ensemble, ils relisent et commentent les grands textes philosophiques. Ce cheminement de deux esprits forts est aussi celui d'une cure. Descartes devient au cours des six années de leurs entretiens épistolaires, le médecin de l'âme et du corps d'Elisabeth. Il parvient à vaincre son tempérament mélancolique et à lui redonner la joie de vivre. Leur correspondance s'achève brusquement en 1650, à la mort de Descartes. Elle laisse Elisabeth comme en suspend dans une vie qu'elle avait commencée sous les auspices de la pensée de Descartes.
    J. de G.

Commander

GALILÉE, LE COMBAT POUR UNE PENSÉE LIBRE de Cesare Capitani

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2012
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2012.

  • Entre 1610 et 1616, quelque 20 ans, donc, avant son célèbre procès et sa plus célèbre encore abjuration, Galilée écrit une série de lettres où il soutient les nouvelles théories héliocentriques de Copernic et prend position sur la question du rapport entre foi et science.

    Dans ces écrits-là, Galilée défend la liberté de la pensée contre ceux qui voudraient lui fixer des limites au nom des Écritures, et prétendent que tout ce qui est connaissable dans le monde, est déjà entièrement connu.

    Les extraits présentés ici viennent des lettres que Galilée adresse à son collègue Kepler, à son disciple Benedetto Castelli, moine et professeur de mathématiques, au doge de Venise Leonardo Donati et à la grande-duchesse de Toscane, Marie Christine de Lorraine qui apprécie et soutient le travail du savant. Cette dernière lettre est un écrit de combat, un vrai manifeste contre toutes les formes d'obscurantisme.

    C. C.

Commander

L'UNIQUE ET LE VOYOU de Claudine et Séverine Vincent d'après les lettres de Maïakovski à Lili Brik traduites par Eugénie Magnien

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2012
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2011.

  • Lui, C'est Vladimir Maïakovski, poète génial, figure mythique du mouvement futuriste, pilier fondateur de la nouvelle pensée soviétique, grand provocateur qui joua sa vie à la roulette russe.
    Elle, c'est Lili Brik, soeur aînée d'Elsa Triolet, égérie de l'avant-garde révolutionnaire, celle qui fut la femme de sa vie au sens extraordinaire du mot.
    De la joyeuse bande bohème de 1915 au militantisme inconditionnel des années de Révolution, des heures sombres de la guerre civile à la désillusion et la lutte désespérée contre la montée hideuse du stalinisme, voici l'histoire d'une passion légendaire.
    L'histoire de deux êtres qui ont choisi d'exploser tous les carcans.
    La Révolution n'a de sens que si la rue et l'alcôve suivent les mêmes rêves.
    C'est tout un monde à réinventer sur l'oreiller.
    Toute une liberté à acquérir dans la rue.
    Et vice versa.
    Important, le vice versa !

Commander

NIKOLAÏ ERDMAN / ANGELINA STEPANOVA, LETTRES D'UN AMOUR EN EXIL - CORRESPONDANCE INÉDITE 1933-35 de Lara Suyeux

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2011
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2011.

  • Au fond de la Sibérie, le célèbre dramaturge Nikolaï Erdman (1900-1970), un auteur à succès exilé à la suite d'un poème satirique qui a déplu à Staline.
    En haut de l'affiche du Théâtre d'Art de Moscou : Angelina Stepanova (1905-2000), la comédienne préférée du maître Stanislavski.
    Ils sont jeunes, beaux, talentueux.
    Exacerbé par la distance, leur amour fou, secret, et… doublement illicite, s'exprime dans leurs lettres soumises aux aléas de la poste et de la censure.
    La correspondance inédite de ces deux êtres d'exception raconte une passion contrariée par les rigueurs de la politique soviétique des années 30.

Commander

MOSCOU LA ROUGE, KRASNAYA MOSKVA de Carole Thibaut

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2011
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2011.
Prix Durance Beaumarchais - Sacd

  • Quatre femmes en prise avec l'histoire contemporaine russe, à 80 ans de distance.
    Quatre femmes engagées, résistant, luttant, se révoltant, chacune à sa manière.
    Quatre femmes bien décidées à aller au bout de leurs convictions et de leurs combats, au prix parfois de leurs propres vies et de celles des autres.
    Et pourtant tout avait si bien commencé : une révolutionnaire dirigeant une usine de parfums, des amitiés fragiles tissées au hasard des correspondances et des rencontres, sur lettres de papier ou clavier électronique, des vies entières à dérouler devant soi…

Commander

TOURGUÉNIEV / FLAUBERT, UNE FRANCHE AMITÉ de François Mauricette

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2011
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2011.

  • Tourgueniev et Flaubert vont entretenir une franche amitié pendant dix-sept ans. Ils partagent les mêmes valeurs morales, les mêmes aversions pour la bêtise et l'injustice.
    Flaubert admire l'écrivain russe : « Vous êtes avec George Sand le seul mortel avec qui j'aime causer ». Une causerie, qu'ils poursuivent en retrouvailles ou par écrit, avec pour maîtres-mots, la vie, la mort, le style !
    Les deux géants s'indignent ou s'insurgent, se confient et se confortent mutuellement. Flaubert vitupère contre la "Bourgeoisie ahurie" après la défaite de 70, ou l'avènement du monde industriel, Tourgueniev se plaint de son âge que l'aiguillon de la poésie permet de surmonter.
    Au détour de cette conversation épistolaire qui enchante, à la fois émouvante et vive, on découvre avec passion la genèse du chef-d'œuvre inachevé de Flaubert, Bouvard et Pécuchet, dont Tourguéniev sera le premier admirateur.

Commander

ANTON TCHEKHOV, VOYAGE À SAKHALINE de Gérald Stehr

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2011
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2011.

  • Le 9 mars 1890, Tchekhov annonce à son ami Souvorine qu'il compte se rendre à Sakhaline : « le seul endroit où l'on puisse étudier une colonie faite de criminels ». Il déplore que ce soit lui qui fasse le voyage, et non quelqu'un de plus qualifié, capable d'éveiller les esprits.
    D'ouest en est, il va traverser les onze mille kilomètres de la Sibérie pour rejoindre cette île du Pacifique.
    Au fil des lettres qu'il expédie aux siens, le voyageur découvre les paysages, souffre de la faim et du froid, prend conscience enfin des conditions de vie des exilés sibériens. Cette adaptation libre de la correspondance de Tchekhov à ses proches, sur sa route pour l'enfer des bagnes, est une invitation à lire le témoignage bouleversant qu'il écrira à son retour : L'Ile de Sakhaline.

Commander

DIDEROT EN RUSSIE de Gérald Stehr

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2011
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2011.

  • La faiblesse des honoraires versés par les éditeurs de l'Encyclopédie et la nécessité de doter sa fille conduisent Diderot à vendre sa bibliothèque.
    Catherine II aime les belles lettres, les beaux livres, les belles bibliothèques. Elle est preneur.
    La transaction se conclut dans des conditions si avantageuses que Diderot se sent obligé, en retour, d'accepter l'invitation de l'Impératrice.
    A Saint Pétersbourg, du 9 octobre 1773 au 5 mars 1774, Diderot et Catherine II vont s'entretenir presque quotidiennement.
    Ils s'apprécient beaucoup, jusqu'à oublier dans leurs propos leur condition respective.
    Avec l'entrée en Histoire du beau Potemkine, prince, ministre, puis époux, Catherine II renoue avec le despotisme. Tandis que le philosophe, si déférent envers sa bienfaitrice, retrouve sa liberté de penser et lui apostille un brûlot, ses :
    « Observations sur les instructions de Sa Majesté Impériale pour la confection des Lois ».

Commander

RACINE/MOLIÈRE OU L'ÉCOLE DES HOMMES de Fabrice Beucher

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2010
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2010.

  • Racine, flagorneur génial, dandy prêt à (presque) tout pour briller à la cour, a pour ambition secrète d'écrire une grande comédie à la façon de Molière. Molière, libertin infatué de lui-même, tiraillé entre son naturel indépendant et provocateur, cache un désir bien réel : connaître le succès avec une grande tragédie à la façon de Racine. Racine, Molière, hérauts de la langue française ! Chantres du génie gaulois ! étaient avant tout des hommes ; Voire des hommes de théâtre… C'est dire.

    Racine et Molière, l'école des hommes dévoile la suffisance et l'envie de ces deux créateurs, leur dépendance au pouvoir, leur amitié faite d'admiration mêlée d'envie, de faux-semblants et de vérité crue.
    Mais pourquoi ces lettres n'ont-elles jamais été publiées auparavant ? Pour garder intact nos icônes, sans doute. Pour ne pas ternir l'image de l'artiste, peut-être. Plus certainement, parce qu'elles n'ont jamais existé… Du moins, pas officiellement…

Commander

CYRANO, LA MALADIE DE GLOIRE de Isabelle Cousteil

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2010
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2010.

  • « A la fin de l'envoi… » Ovations, triomphe de Cyrano de Bergerac au Théâtre de la Porte Saint-Martin, Paris, 27 décembre 1897.
    Edmond Rostand, 29 ans, propulsé aux nues internationales, en tombe malade !
    Il est atteint par une grave pathologie : « la maladie de gloire ».
    La postérité lui réclame un nouveau sujet tonitruant, un autre héros capable d'aller plus haut que son mousquetaire bretteur, poète, objet de son obsession… Malgré L'Aiglon, malgré Chantecler, en vain il poursuivra l'inaccessible étoile.
    Rosemonde, qui avait partagé les rêves de gloire de son grand amour d'époux, ne réussira pas, en dépit de ses incessants efforts, à l'arracher à la spirale de la dépression.
    Jusqu'à Cyrano lui-même, bondissant hors de sa légende tout neuve, qui vient tenter de porter secours à ce père ingrat.
    Son remède magique tiendrait pourtant dans un seul mot… Le panache !

Commander

MADEMOISELLE RACHEL, L'ÉTOILE FILANTE d'Agnès Akérib

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2010
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2010.

  • Mademoiselle Rachel n'était qu'une petite saltimbanque ignorante qui chantait dans les rues à l'âge de huit ans. Quelques années plus tard, après une entrée fracassante sur la scène du Théâtre-Français dans le rôle de Phèdre, elle allait devenir la plus grande tragédienne du XIXe siècle.
    Mademoiselle Rachel déchaîna les ovations et les passions. Elle fut aimée par des princes, adulée par le tzar Nicolas, couverte de bijoux par la reine Victoria, comblée de richesses et d'honneurs.
    De partout, elle adressa à ses amis, poètes, auteurs et critiques, à sa tribu – cette famille qu'elle assuma jusqu'à se tuer à la tâche, le récit de ses triomphes et de ses épuisements. « J'ai dévoré en quelques années mes jours et mes nuits, écrit-elle... Du bas des Pyramides, je contemple vingt siècles évanouis dans les sables. Je me croyais pyramidale et je ne suis qu'une ombre qui passe. Comme je vois ici le néant des tragédiennes… »
    La belle étoile filante disparut le 3 janvier 1858. Elle avait trente-sept ans.

Commander

MADAME DE SÉVIGNÉ VA AU THÉÂTRE de Françoise Hamel

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2010
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2010.

  • Madame de Sévigné, de Paris ou de son château des Rochers à Vitré, écrit à sa fille, Madame de Grignan qui séjourne en Provence. Elle lui fait partager ses émotions, lui dévoile ses pensées gaies ou nostalgiques, évoque le théâtre : Les Femmes savantes de Molière font beaucoup rire l'Epistolière. Mais c'est à Corneille que va sa préférence : « Je suis folle de Corneille… « Ma fille, gardons-nous bien de lui comparer Racine… Corneille, lui, vient de Rouen, « la fleur des bonnes villes », et n'a nul besoin de se coucher au pied du lit du Roi pour lui lire des pièces pendant ses insomnies »… Et pourtant, retour en grâce de Racine, car voici venir Phèdre… et voilà qu'Esther, par la voix de « la merveilleuse Champmeslé », bouleverse Roi, Princes, Ducs et prélats…jusqu'à Madame de Sévigné elle-même.
    Madame de Sévigné aime évoquer l'art du théâtre dans sa vie mondaine : les dîners avec ses amis, les invitations à Versailles, à Fontainebleau, le séjour à Vichy, aux Rochers... En Bretagne, elle voit des spectacles charmants joués par des amateurs, en ses provinces.
    De la ville à la Cour, c'est un ton piquant, ironique avec des élans bouleversants. La vie…

Commander

DIDEROT, UNE LEÇON DE THEATRE de Julia de Gasquet

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2010
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2010.

  • Quelques années avant d'écrire son célèbre Paradoxe sur le Comédien, Diderot a noué des liens épistolaires avec deux comédiennes, l'une jeune et peu connue, mademoiselle Jodin, l'autre plus âgée, influente dans le milieu littéraire et théâtral du temps, madame Riccoboni.
    Ces lettres peuvent s'entendre comme des espaces de parole, lieux où les destinataires d'une correspondance réagissent, créent une distance, jouent d'une ironie... Elles peuvent aussi se lire, à travers les conseils prodigués, comme des esquisses de l'œuvre à venir, des « essais » où s'élaborait la pensée de Diderot sur le jeu de l'acteur.
    Ainsi dévoilées dans cet échange de lettres, les prémisses de la théorie de Diderot sur le comédien n'offrent pas seulement la trace de la genèse d'une œuvre plus construite et mieux connue, elle donne le plaisir de voir se déployer le petit théâtre des idées de Diderot : vivantes, violentes parfois, terriblement humaines.

Commander

UNE NUIT AVEC CASANOVA de Pierre TRE-HARDY

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2009
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2009.

  • Impossible d'inventer débauche plus débridée, plus érotique et plus amoureuse que celle qui attendait Casanova à Venise, dans les bras des deux plus belles nonnes du couvent de Murano, Caterina et Marina.
    Il est des vies, des amours et des hommes que la réalité sublime. Casanova est de ceux-là. Il fut l'homme des extrêmes : ami des plus grands, exerçant tous les métiers, prisonnier évadé de la redoutable « prison des plombs », infiniment aimé de toutes les femmes... Cet homme est l'un des rares à avoir osé vivre sa vie.
    Cependant, l'Histoire a oublié un infime détail, minuscule grain de sable dans les délicieux rouages du libertinage : Giacomo Casanova a aimé.

Commander

MUSSET, L'ORPHELIN DE VENISE, de Jean-Pierre Guéno

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2009
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2009.

  • Alfred de Musset et George Sand passèrent trois mois à Venise. Dans le décor ambigu de cette ville à la fois mythique et maudite, infernale et paradisiaque, nocive et salutaire, le poète et la romancière vont passionnément s'unir et se déchirer. Ce drame romantique évoque dans la langue sublime des deux amants l'une des plus belles histoires d'amour du XIXe siècle. Adaptation libre d'après la correspondance et les œuvres d'Alfred de Musset et de George Sand

Commander

RIMBAUD, LE CŒUR SUPPLICIE, de Gérald Stehr

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2010
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2010.

  • On évoque souvent une césure coupant la vie de Rimbaud en deux, de sorte qu'il y aurait deux Rimbaud quasiment incompatibles.
    La correspondance du poète itinérant — lorsqu'on la restitue dans sa vérité puisqu'elle a été détournée par sa famille — souligne cependant la continuité et la cohérence du caractère Rimbaldien.
    Son unité repose sur la permanence d'un double désir : celui d'être rentier et celui d'un sentiment d'exil originel. « Si j'avais le moyen de voyager, écrit-il, sans être forcé de séjourner pour travailler et gagner l'existence, on ne me verrait pas deux mois à la même place. »
    C'est sans doute cette détestation de l'endroit où l'on est, "l'ici", les Ardennes, Aden, le Harar ou ailleurs, qui transformera la destinée d'Arthur Rimbaud en un long et immense exode à marche forcée jusqu'à sa triste fin.

Commander

SADE, FUITE EN ITALIE, de Gérald Stehr

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2009
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2009.

  • Madame de Montreuil, lassée des frasques de son gendre, finit par l'éloigner de la capitale.
    Le Marquis, livré à lui-même, se consacre alors au théâtre dans son château de Lacoste et dépense sans compter pour subvenir au besoin d'une troupe de comédiens. Il programme 24 représentations en 6 mois ! Il devient aussi maître dans l'art de duper.
    Mais se répand bientôt dans la province la rumeur de débordements qui dépassent l'entendement. Pour échapper à la justice, Sade s'enfuit à Venise avec sa belle-sœur, Anne-Prospère de Launay, qui lui voue un amour passionné. Trompée, la toute jeune fille rentre en France et s'enferme au couvent. Les deux amants ne se reverront plus. Et Sade, poursuivi par la vindicte de Madame de Montreuil, incarcéré, s'évadera, retournera à Venise, sera repris et finira par passer entre Vincennes, la Bastille à Charenton 27 années de sa vie.

Commander

UNE SEPARATION, de Véronique Olmi

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2009
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2009.
Prix Durance Beaumarchais-Sacd 2008

  • « Cela va vite une séparation. Il suffit d'un mot pour défaire des mois, des années d'amour, c'est comme dynamiter sa maison, on craque une allumette et tout s'effondre. Etrange que ce soit si simple de se quitter. Etrange qu'il n'y ait de procédure que pour les gens mariés. »

    Véronique Olmi a publié plusieurs romans aux éditions Actes Sud et Grasset (dont Bord de mer, Numéro Six, La Promenade des Russes ) et de nombreuses pièces de théâtre (dont Chaos debout, Mathilde, Je vous aime beaucoup) qui sont jouées partout en Europe, Amérique Latine, Canada. Elle est également scénariste et comédienne.

Commander

MARIE-ANTOINETTE de Evelyne Lever

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2008
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2007.

  • La correspondance de Marie-Antoinette, miroir d'un destin bien singulier, est une incursion au cœur de la monarchie et de la tourmente révolutionnaire.
    Le caractère frivole de la jeune reine transparaît dans les premiers courriers. Mais de lettre en lettre, on assiste à l'évolution d'une personnalité toute humaine qui, confrontée à la grande histoire, passe de l'insouciance à la conscience de sa fonction, de l'inaction politique à la tentative d'influence, et oscille de l'espoir à la peur, jusqu'à la fin annoncée, exprimée dans le déchirant billet du 16 octobre 1793 : C'est à vous ma sœur que j'écris pour la dernière fois ; je viens d'être condamnée, non pas à une mort honteuse, elle ne l'est que pour les criminels, mais à aller rejoindre votre frère, comme lui innocente, j'espère montrer la même fermeté que lui dans ces derniers moments…
    Créée au festival de la correspondance en juillet 2007 avec Marianne Basler , mise en scène Sally Micaleff, la pièce a été reprise au théâtre de la Madeleine en février et mars 2009.

Commander

DELACROIX/SAND. L'AMITIÉ EN CLAIR-OBSCUR de Claudine et Séverine Vincent

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2008
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2008.

  • 1834. DELACROIX reçoit commande d'un portrait de George SAND. Ce rendez-vous sera la genèse d'une amitié amoureuse intense, qui durera près de 30 ans, nourrie par une correspondance qui livre certains de leurs secrets.. Si l'Artiste n'est pas insensible aux charmes d'une Aurore Dupin, c'est bien à l'écrivain de son cœur qu'il dévoile son âme. Ses enchantements, ses convictions, et sa relation magique avec les couleurs, celles de ses peintures, celles de sa vie, celles de son génie.

Commander

QU'EST-IL ARRIVÉ À BETTE DAVIS ET JOAN CRAWFORD ? de Jean Marbœuf

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2008
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2007.

  • Joan Crawford, star vieillissante, a entre les mains le scénario de Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? Elle veut Bette Davis pour partenaire. Le film se fera… dans l'enfer et les perfidies. « Entre ces deux stars aux langues vipérines. C'est un jeu de rôle sadique, drôle, émouvant. Elles découvriront que, malgré leurs caprices et le succès du film, la solitude est le lot de tout artiste. »

    Jean Marbœuf, Interprétée par Séverine Vincent et Julie Marbœuf dans une mise en scène de Didier Long, la pièce, créée au Festival de la Correspondance de Grignan 07, fut reprise au printemps dernier au Théâtre des Bouffes Parisiens à Paris. Elle sera à l'affiche l'été 2009 en Avignon.

Commander

VINCENT, PAUL ET THÉO… LE RENDEZ-VOUS DES GÉNIES, de Pierre Tré-Hardy

Scènes intempestives à Grignan, Éditions TriArtis 2008
Texte du spectacle créé à Grignan en juillet 2008.

  • Dans la « Maison jaune », en Arles, Van Gogh accueille Gauguin. C'est là que la peinture soude leur destin dans un tumulte de couleurs et de folie. C'est là, aussi que Vincent se tranche l'oreille et précipite le départ de Paul qui ira jusqu'aux îles Marquises pour y planter définitivement ses pinceaux, peu après la fin tragique de Van Gogh dans un champ de blé.
    Création au Festival de la Correspondance de Grignan en 2008, avec Niels Arestrup et Robin Renucci dans une mise en scène de Stéphane Hillel.

Commander

CHER DIEGO, QUIELA T'EMBRASSE d'Elena Poniatowska

Editions des femmes, 2008
1 CD, Bibliothèque des voix
lu par Claire Chazal

Créé au festival de la correspondance le 3 juillet 2008
Avec Claire Chazal

MON CYGNE, MON SIGNE de Nelly Kaplan

(Correspondances Abel Gance - Nelly Kaplan)
Editions du Rocher
2 mai 2008, 17,90 €

Créé au festival de la correspondance le 8 juillet 2007
Avec Nelly Kaplan et Samuel Labarthe

LETTRE A ANNA de Didier Goupil

Editions Fayard 2005, 15 €

Créé au festival de la correspondance le 9 juillet 2004
Mise en espace Christophe Coreia
Avec Jacques Frantz
Didier Peyrony, violon